Canal-U

Mon compte
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Université Paul-Valéry Montpellier 3


Université Paul-Valéry Montpellier 3
Arts, Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sociales

Retrouvez les productions audiovisuelles de l'Université Paul-Valéry sur sa vidéothèque en ligne.


La Fabrique de la Mémoire Publique

« Le travail des praticiens de la mémoire publique : l’impact des contraintes matérielles et de la prise en compte du public-cible » est une table ronde qui s’est tenue le 8 octobre 2015 dans le cadre du colloque interdisciplinaire La Fabrique des mémoires publiques (Université Paul-Valéry, Montpellier, du 7 au 9 octobre 2015). Par « mémoire publique », il faut entendre un mode de rappel d’objets du passé (personnages, événements, œuvres, etc.) où le souvenir est exposé à autrui hors du cadre interindividuel ou familial.
C’est plus précisément l’impact des impulsions institutionnelles sur la construction de mémoires publiques qui est examiné dans la table-ronde. La réflexion proposée s’appuie sur un dialogue entre diverses disciplines de SHS, mais aussi entre enseignants-chercheurs et professionnels de différents métiers.


Colloque international IDEFI UM3D Apprendre, Transmettre, Innover à et par l’Université

24 - 25 - 26 juin 2015

IDEFI-UM3D est un programme qui réunit l’Université de Nîmes (Unîmes), l’Université de Montpellier et l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 (UPV); il inclut des actions réparties selon les "3D": Détermination, Diversification, Différence, qui ont pour objectif la réussite des étudiants en première année de licence.

Ce programme génère un renforcement du sentiment d’appartenance à la communauté universitaire, du fait que les différentes actions sont portées à la fois par des enseignants ou enseignants-chercheurs, des personnels administratifs et techniques, et parfois par des étudiants plus avancés venant de disciplines et de champs de recherche différents, et qui travaillent ensemble. Il contribue également à une image positive de l’université, avec la transmission d’une meilleure connaissance de l’institution auprès des lycéens et des enseignants du secondaire.

Partant du constat d’une grande diversité des attentes et des capacités des étudiants entrant à l’université, de la difficulté pour certains d’entre eux à franchir la première marche du L1, le programme IDEFI-UM3D a pour principal objectif d’accroître la réussite des étudiants de 1ère année en proposant des actions selon 3 axes:

Détermination d’un projet universitaire et professionnel: des actions autour de l’orientation et de l’information des lycéens et des nouveaux arrivants à l’université;

Diversification pour répondre à la variété des publics accueillis: des actions adaptées en conséquence (publics en situation de handicap, publics en difficulté, distants, étrangers...);

Différence avec des approches pédagogiques et des rythmes d’apprentissage renouvelés: des actions qui facilitent l’adaptation de l’étudiant de L1 à un mode de vie universitaire, au travail autonome et à une meilleure utilisation des ressources documentaires et pédagogiques.


L’Art du raisonnement

Dans toute activité rationnelle, il faut pouvoir étayer ce que l’on dit sur des arguments solides. Maîtriser l’art du raisonnement est par conséquent de la plus haute utilité pour toute personne qui souhaite avancer dans le domaine de la connaissance. Dans ce but, ce cours audiovisuel présente à la fois, d’un point de vue théorique, les grandes catégories d’arguments (bons ou mauvais) et, d’un point de vue pratique, de nombreux exercices d’application pour évaluer toutes sortes de raisonnements dans toutes sortes de situations : discours scientifique, réflexion morale et/ou politique, philosophie, vie quotidienne, etc.


Le numérique pour l’enseignement et l’apprentissage des langues pour non-spécialistes

Le séminaire "Le numérique pour l’enseignement et l’apprentissage des langues pour non-spécialistes" est organisé par l’université Paul Valéry Montpellier 3 à la demande de la Mines DGESIP. L’équipe de la revue Alsic (Apprentissage des langues et systèmes d’information et de communication,  http://alsic.revues.org/ ) a pris en charge le programme scientifique. Le séminaire s’attache à montrer que tout projet doit savoir situer à leur juste place les enjeux technologiques, didactiques et pédagogiques et prendre en compte les perspectives, les attentes et les questionnements légitimes des acteurs concernés. Au-delà de toute fascination techniciste, on essaie d’y mettre en valeur le potentiel du numérique quand on l’introduit de manière responsable et réaliste dans les offres de formation.



 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte