Canal-U

Mon compte

Institut national d’histoire de l’art

L'Institut national d’histoire de l’art (INHA) a pour mission de développer l’activité scientifique et de contribuer à la coopération scientifique internationale dans le domaine de l’histoire de l’art et du patrimoine.

Il exerce des activités de recherche, de formation et de diffusion des connaissances. L’INHA est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, placé sous la tutelle conjointe des ministres chargés de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de la Culture.

Pour vous abonner au flux RSS de Institut national d’histoire de l’art, cliquez sur l’icône de votre lecteur favori :

Liste des programmes

Art & Caméra, section cinématographique du Festival, valorise le cinéma en tant que médium artistique, transmet les savoirs de l’histoire de l’art par le biais du 7e art et établit un pont entre leshistoriens de l’art et le grand public.Art & Caméra proposera une riche programmation d’environ 130 films et ...
1. Matière – Salle Benjamin – Responsables : Soercha Dyon et Ludovic Jouvet (INHA) Florian Metral (université Paris I Panthéon Sorbonne / HiCSA) Michel-Ange ou l’esclave de la chapelle Sixtine « Je me trouve ici en un lieu qui ne me convient pas, et je ne suis pas peintre ». Esclave du pape, esclave du Créateur, esclave de ...
2. Inachèvement  – Salle Vasari – Responsable : Ada Ackerman (THALIM / CNRS) Bertrand Madeline (EHESS / CRAL) Non finito, carnosità, vivacità. Figures de l’émergence à fleur de pierre Le non finito des sculptures de Michel-Ange fournit un paradigme pour penser le procès des formes inchoatives : comme l’esquisse, il est ce qui ne dégage pas complètement une forme ...
3. Esclavage  – Salle Benjamin – Responsable : Massimo Olivero (université Sorbonne Nouvelle - Paris 3)   Dalila Meenen (université Paris-Sorbonne) Le monstre et le nu : L’esclave blanche entre terreur et sensualité Figure imaginaire du mythe des Mille et une Nuits et à la fois réalité du xixe siècle, l’esclave orientaliste réinvente le nu académique dans le contexte des conquêtes ...
4. Interprétations  – Salle Vasari – Responsable : Michaël Decrossas (INHA)   Ada Ackerman (THALIM / CNRS) Eisenstein et Michel-Ange : quand le cinéma s’empare de la sculpture Le cinéaste soviétique Sergueï Eisenstein n’a jamais caché son admiration pour les figures de la Renaissance. Parmi elles, Michel-Ange est une référence qui revient régulièrement sous sa plume. On se propose ainsi de ...
6. Erotisme  – Salle Vasari – Responsable : Emmanuel Ussel (INHA)   Charlotte Chrétien (université Paris-Sorbonne) La représentation du travestissement et de l’ambiguïté sexuelle du héros à travers le mythe de la découverte d’Achille sur l’île de Skyros dans l’art romain aux époques des Julio-Claudiens, des Flaviens et de l’Antiquité tardive Dans son épopée, l’Achilléide, le poète latin Stace s’est ...
5. Corps– Salle Benjamin – Responsable : Kateryna Lobodenko (université Sorbonne Nouvelle - Paris 3) Anastasia Painesi (université Paris-Sorbonne) « Le cri effroyable de la souffrance : Hybristai enchaînés dans l’oeuvre de Jusepe de Ribera » Cet exposé analysera les éléments iconographiques exprimant l’atrocité du châtiment des transgresseurs enchaînés (Marsyas, Ixion, Tityos) dans l’œuvre de Jusepe de Ribera. Il ...
1. L'effet Michel-Ange – Salle Benjamin – Modération : Giovanni Careri (EHESS) L’objet de cette table ronde sera d’envisager « l’effet » produit par l’art et le personnage de Michel-Ange dans la culture occidentale, du xvie au xxe siècle (sculpture, peinture, littérature, cinéma). Nicolas Cordon (université Paris 1 Panthéon Sorbonne / HiCSA) Michel-Ange et ses simulacres Sara Vitacca (université Paris 1 Panthéon Sorbonne ...
2. Michelangelo Reloaded : Les Esclaves (re)vus par Robert Smithson  – Salle Vasari – Modération : Larisa Dryansky (Institut national d’histoire de l’art) De quelle manière le maniérisme de Michel-Ange, et notamment les corps tourmentés de ses Esclaves, ont-ils pu constituer pour l’artiste américain Robert Smithson un contre-modèle à un certain puritanisme du modernisme ? Nina Leger (Paris 8 Vincennes ...
Pour cette quatrième édition, la Galerie Colbert ouvre à nouveau ses portes au grand public. Lieu historique conservant la mémoire du xixe siècle et de ses fameux « passages », elle héberge depuis 2001 la plupart des établissements d’enseignement et de recherche d’Île-de-France en histoire de l’art, ainsi que l’Institut national du patrimoine. Selon le principe ...
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte