Canal-U

Mon compte

Santé, maladie, malheur (SMM) : centre de productions multimédias UMR 7206 CNRS, USM 104 MNHN Paris

Vidéothèque en ligne du centre de publications multimédia  : "santé, maladie, malheur" (SMM)

Ecoanthropologie et ethnobiologie (dit. S. Bahuchet), UMR 7206 CNRS - USM 104 Muséum national d'histoire naturelle, Paris

SMM est un éditeur de films et documents vidéo ethnographiques originaux.

 Les principaux thèmes qui structurent  la vidéothèque "Santé, Maladie, Malheur" sont : la vie quotidienne, l’alimentation, les techniques du corps, la petite enfance et les âges de la vie, les apprentissages, la communication non-verbale, les états pathologiques du corps, la divination, le guérissage, les états de conscience modifiés, les mises à mort de l'animal, les interactions homme-environnement...

 Nous privilégions les plans-séquences, permettant de suivre minutieusement un événement ordinaire ou extraordinaire, l’exécution d’une technique, d’une tâche, d’un soin du corps ou d’un rituel.

Nous sommes ouverts à toutes propositions de publications dans notre vidéothèque, répondant aux critères énoncés ci dessus

Nous recommandons de visiter notre précédente vidéothèque en ligne sur Le réseau académique parisien :

http://www.rap.prd.fr/ressources/vod.php?videotheque=mnhn/smm


Pour vous abonner au flux RSS de Santé, maladie, malheur (SMM) : centre de productions multimédias UMR 7206 CNRS, USM 104 MNHN Paris, cliquez sur l’icône de votre lecteur favori :

Liste des programmes

Issu d'une famille de forgerons, Allaye Samasekou en a reçu l'initiation et la maîtrise de sa technique. Il  sculpte ici un «vieux qui marche». Après avoir marqué ses repères, il commence toujours par dégager la tête du billot de bois initial. En temps réel, le travail a duré de 2 ...
Youssouf Dara, jeune sculpteur de Kundu, réalise ici le « portrait » du jeune homme peul filmé à ses côtés et commente les transpositions opérées.  Il réalise habituellement des copies qui alimentent le marché des objets  touristiques. N'étant pas forgeron, il n’est pas autorisé à commencer par la tête. Documents associés Extraits de Statues ...
 Toilette, soins et emmaillotement.
Madame Sautron est guérisseuse à Sainte Suzanne, île de La Réunion. Elle organise un culte des ancêtres bi-annuel réunissant sa famille, ses proches et ses consultants. Le matin, après une présentation d’offrandes, les ancêtres “descendent” sur l’officiante, puis gagnent différents participants à la cérémonie. La séance se termine par une ...
Version suèdoise :I Sápmi är samiska renskötare experter på snö. För att nå lavarna på marken som de livnär sig på under vintern, måste renarna gräva igenom ett snötäcke vars egenskaper ständigt förändras under vinterperioden. Av denna anledning har samerna utvecklat en "snö vetenskap" som inte bara omfattar vad lingvister ...
Produced for the ILK dialogue workshop (11-13 January 2016, UNESCO Headquarters, Paris) organized within the framework of the Intergovernmental Platform on Biodiversity and Ecosystem Services (IPBES), this film presents extracts from interviews with three reindeer herders from the Sami community of Sirges in Jokkmokk, Sweden. The herders attest to the importance of biological diversity for their ...
Le rituel funéraire hindou présenté dans cette séquence est réalisé sur les berges de la Narmada (ghâts) dans le site sacré d’Omkareshwar, 200 mètres en aval d’un grand barrage en cours de construction.  La femme défunte est issue de la caste des brâhmanes de la localité. Son fils aîné ...
La vie quotidienne d’une famille de Siwa et une idée de son empreinte écologique: telle était la commande du Musée de l’Homme pour cette petite vidéo qui devait figurer dans les vitrines de la Galerie de l’Homme renouvelée. Les images et les sons ont été enregistrés un peu en octobre 2014, ...
Deux mois après le début de la révolution égyptienne de 2011, la vie se poursuit, les mariages reprennent au Caire. Cette vidéo a été montée dans la perspective d’un contre-don: la vidéo retournait à la famille de la mariée: son père, qui travaille dans une forge, m’avait invité au mariage. Le ...
Chaque année à la première pleine lune d’octobre se tient ce que l’on appelle ‘aīd al-siyaḥa dans l’oasis de Siwa, dans le désert Libyque égyptien. L’origine de ces trois ou quatre jours de festivités propres à cette oasis berbérophone est obscure. Et le nom actuel (‘aīd al-siyaḥa) n’y aide pas ...
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte